Bienvenue Chez ELemiah

Bienvenue Chez ELemiah


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Bonjour a tous , si vous desirez une signature  donnez votre nomdans le forum de Noel  soyez pas gené  sa va me faire plaisir Elemiah  danjo et Simone bisouss


Partagez | 
 

 je pensais que tu m'aimais

Aller en bas 
AuteurMessage
ELEMIAH
Invité



MessageSujet: LES POEMES DE ELEMIAH   Sam 29 Juil - 12:29



Je voudrais te tenir dans mes mains et te personnifier
Mais qui serais-tu ? À mes yeux, sans doute une femme
Au visage d’ange, aux cheveux blonds au corps sculpté
Dans tes mains, je chercherai de ce monde, les trames.

Parfois, c’est la mort qui rode en personnage morbide
Comment te décrirais-je? Hideuse? Aux cheveux noirs
Aux yeux froids et tristes, avec le teint devenu livide
A la main crochue, tentant de tuer le dernier espoir.

En réalité, n’es-tu pas les deux ?compagnes et rivales
Dans une main dorée, recevant le tout premier souffle
Et dans l’autre, extirpant le dernier et pauvre râle
Quand le corps, usé prêt à partir, lentement s’essouffle.

Pourtant, tu accompagnes chaque être par ta présence
Invisible et visible, te laissant ressentir dans le corps
Mais qui donc, se rend compte, si ce n’est à l’absence
Quand enfin ou presque trop vite, s’élève l’ultime décor.

Ce soir, je t’accueille doublement pour la journée vécue
Celle donnée par Dieu, pour partager son unique Amour
Je jonglerai chaque jour dans cette dualité certes, prévue
Ainsi tu es, tu as été, tu resteras la vie, toi pour toujours.

Michèle R.De Guise
Revenir en haut Aller en bas
ELEMIAH
Invité



MessageSujet: Bel été !!   Sam 29 Juil - 12:30



Au jardin, assoiffée, la capucine bâille.
Dans le cœur d’une rose une abeille s’endort.
A la claire fontaine un geai s’abreuve encor.
La glycine est au bleu sur la vieille muraille.

Dans le ciel du mois d’août il n’est pas un nuage.
Le bourg fait le gros dos et lézarde au soleil.
Calme, à peine ridée, l’Indre aux reflets vermeils
Dans la fraîcheur du lit berce ses fleurs sauvages.

Phébus darde ses feux sur les bois et les champs.
Les maisons de la rive ont fermé leurs volets.
L’arbre ne frémit plus, la colombe se tait.
Ils ne s’animeront qu’à l’heure du couchant.

La plage a déployé ses rouges parasols.
L’enfant s’est endormi sur son livre d’images,
Alors que resplendit, là-bas, près du rivage,
L’éclatante blondeur d’un champ de tournesols.

Heureux jours de l’été
Sous le ciel de Touraine.
Jours de beauté sereine
Et de félicité.

Renée Jeanne Mignard/
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
Invité



MessageSujet: IL EST !!!!!   Sam 29 Juil - 12:37

[

Âme ! être, c'est aimer...
Âme ! être, c'est aimer.


C'est l'être extrême.

Dieu, c'est le jour sans borne et sans fin qui dit : j'aime.
Lui, l'incommensurable, il n'a point de compas;
Il ne se venge pas, il ne pardonne pas;
Son baiser éternel ignore la morsure;
Et quand on dit : justice, on suppose mesure.
Il n'est point juste ; il est. Qui n'est que juste est peu.
La justice, c'est vous, humanité ; mais Dieu
Est la bonté. Dieu, branche où tout oiseau se pose !
Dieu, c'est la flamme aimante au fond de toute chose.
Oh ! tous sont appelés et tous seront élus.
Père, il songe au méchant pour l'aimer un peu plus.
Vivants, Dieu, pénétrant en vous, chasse le vice.
L'infini qui dans l'homme entre, devient justice,
La justice n'étant que le rapport secret
De ce que l'homme fait à ce que Dieu ferait.
Bonté, c'est la lueur qui dore tous les faîtes;
Et, pour parler toujours, hommes, comme vous faites,
Vous qui ne pouvez voir que la forme et le lieu,
Justice est le profil de la face de Dieu.
Vous voyez un côté, vous ne voyez pas l'autre.
Le bon, c'est le martyr ; le juste n'est qu'apôtre;
Et votre infirmité, c'est que votre raison
De l'horizon humain conclut l'autre horizon.
Limités, vous prenez Dieu pour l'autre hémisphère.
Mais lui, l'être absolu, qu'est-ce qu'il pourrait faire
D'un rapport ? L'innombrable est-il fait pour chiffrer ?
Non, tout dans sa bonté calme vient s'engouffrer.
On ne sait où l'on vole, on ne sait où l'on tombe,
On nomme cela mort, néant, ténèbres, tombe,
Et, sage, fou, riant, pleurant, tremblant, moqueur,
On s'abîme éperdu dans cet immense coeur !
Dans cet azur sans fond la clémence étoilée
Elle-même s'efface, étant d'ombre mêlée !
L'être pardonné garde un souvenir secret,
Et n'ose aller trop haut ; le pardon semblerait
Reproche à la prière, et Dieu veut qu'elle approche;
N'étant jamais tristesse, il n'est jamais reproche,
Enfants. Et maintenant, croyez si vous voulez !

Source : Victor Hugo. Recueil : Dieu
Revenir en haut Aller en bas
elemiah
Invité



MessageSujet: Dieu créa la Femme   Sam 29 Juil - 13:13



Dieu créa la Femme

Il a fallu 6 jours de travail incessant au Créateur pour "faire" la femme.

Un Ange est apparu et lui a dit : "Pourquoi passez-vous tant de temps sur ceci ?"

Et le Créateur lui a répondu : "As-tu vu la feuille de travail pour ce projet-ci ? C'est complètement lavable, avec 200 parties mobiles et toutes remplaçables, ça fonctionne au café noir et aux restants, ça comporte une cuisse pouvant supporter 3 enfants à la fois, possède un baiser qui peut tout guérir.......... d'un genou éraflé à un coeur brisé et ça a 6 paires de mains."

L'Ange était abasourdi des exigences de ce modèle : 6 paires de mains !? Ben voyons donc !! Et ce n'est que le modèle standard ? demanda-t-il au Créateur.

Il tenta d'arrêter le Créateur en lui disant : "C'est beaucoup trop de travail pour une seule journée... attendez donc à demain pour terminer."

"Mais je ne peux pas !" de répondre le Créateur, "Je suis tellement pressé d'avoir terminé ce que je chéris tant. Imagine, ça se guérit déjà tout seul quand c'est malade ........ET peut quand même travailler des journées de 18 heures !"

L'Ange s'approcha et toucha la création en disant : "Mais vous l'avez fait tellement douce !"

Le Créateur approuva : "En effet, elle est douce mais elle est aussi solide. Tu n'as aucune idée de tout ce qu'elle peut endurer et accomplir !"

"Va-t-elle pouvoir penser ?" demanda l'Ange.

Le Créateur répliqua : "Non seulement elle pourra penser mais elle pourra également raisonner et négocier."

L'Ange remarqua quelque chose et s'approcha du modèle de femme et toucha sa joue. "Oups, il semble que votre modèle ait une fuite ! Je vous avais dit aussi que vous en faisiez trop !"

"Ce n'est pas une fuite, c'est une larme." objecta le Créateur.

"Et à quoi servent les larmes ?" demanda l'Ange.

Le Créateur lui expliqua : "les larmes sont la façon de la femme d'exprimer sa joie, sa peine, sa douleur, ses déceptions, sa solitude, sa compassion et sa fierté."

L'Ange était impressionnée. "Mais vous êtes un génie ! Vous avez pensé à tout pour que la femme soit vraiment un être exceptionnel !"



Les femmes ont assez de force pour étonner les hommes.

Elles peuvent soutenir des entreprises et des conflits mais elles détiennent la joie, l'amour et le bonheur.

Elles sourient quand elles voudraient crier.

Elles chantent quand elles voudraient pleurer.

Elles pleurent quand elles sont contentes et rient quand elles sont nerveuses.

Elles se battent pour les causes auxquelles elles croient et contre l'injustice.

Elles n'acceptent pas un "non" comme réponse quand elles savent qu'il existe une meilleure solution.

Elles se privent pour que leur famille n'ait pas à le faire.

Elles accompagnent un(e) ami(e) inquiet(e) chez le médecin.

Elles aiment inconditionnellement.

Elles pleurent quand leurs enfants excellent et quand leurs ami(e)s réussissent.

Elles sont heureuses d'apprendre un accouchement ou un mariage.

Leurs coeurs se brisent quand un(e) ami(e) décède.

Elles sont défaites à la perte d'un membre de leur famille mais demeurent fortes même quand elles pensent qu'elles ne le

pourront plus.

Elles savent qu'un câlin et un baiser peuvent guérir une peine d'amour.

Les femmes sont de toutes tailles, de toutes couleurs et de toutes formes.

Elles conduisent des voitures et des avions, marchent, courent, vous envoient des courriels pour vous rappeler qu'elles vous aiment.

Le coeur des femmes est ce qui fait tourner le monde !

Elles vous apportent de la joie et de l'espoir.

Elles vous donnent de la compassion et des idéaux.

Elles offrent un support moral à leurs familles et ami(e)s.

Les femmes ont beaucoup à dire et à offrir.

Passez ceci à toutes les femmes que vous connaissez pour leur rappeler à quel point elles sont EXCEPTIONNELLES !!!
Revenir en haut Aller en bas
provence
Invité



MessageSujet: nés dans les années 40 50 60 ???   Sam 29 Juil - 14:57


nés dans les années 40 50 60 ???[/size]


Selon les bureaucrates et technocrates,
les personnes nées dans les années 40, 50 et 60
n'auraient pas dû survivre.

Nos bassinettes n'étaient pas réglementaires
et étaient peinturées de couleurs vives
avec de la peinture contenant du plomb;
Il n'y avait pas de "cran de sécurité"
sur les bouteilles de médicaments,
sur les armoires de cuisines ou les pharmacies.


On roulait à bicyclette sans casque;
En auto, nous, les enfants ne portaient
ni ceinture de sécurité, ni sac gonflable;
Assis dans une boite de camion,
c'était un voyage fantastique.


On buvait l'eau à même le boyau du jardin
et non à la bouteille; et... Horreur,
on mangeait des petits gâteaux,
du pain et du beurre, on buvait de la liqueur
qui contenait du vrai sucre;

Néanmoins, on ne parlait pas d'obésité.....
car on jouait dehors;
On partageait la bouteille de liqueur avec 4 amis...
Personne n'en est mort.

On passait des heures à construire des voitures boîte de savon.
En descendant la côte, on avait oublié de mettre des freins.


On quittait la maison le matin pour jouer à l'extérieur.
Il fallait revenir avant la noirceur.
Personne ne pouvait nous rejoindre...
Pas de téléphones cellulaires ni de paget;
Pas de Playstation, de Nintendo, de X-BOX,
de télévision par câble, de vidéo, d'ordinateurs,
mais uniquement des amis.

On jouait au ballon chasseur et au drapeau;
on grimpait aux arbres, on se coupait, saignait... se brisait les os
et les dents mais sans aucune poursuite judiciaire
car cela était des accidents.
Personne n'était coupable sauf NOUS.

Les équipes avaient des camps d'entraînement
et ce n'est pas tout le monde qui était choisi.
Ceux qui ne l'étaient pas devaient vivre avec la déception.

Certains étudiants n'étaient pas aussi intelligents
que les autres et devaient doubler leur année.
Les notes n'étaient pas " normalisées".

Nous étions responsables de nos actions et de leurs conséquences.

Nos parents étaient du coté de la loi et de l'autorité.
Cependant, cette génération a fait des fonceurs,
des innovateurs, des inventeurs.

Nous avions la liberté, le droit à l'échec,
le succès et la responsabilité et nous avons appris à les assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
Invité



MessageSujet: L'écureuil!!!!!   Dim 30 Juil - 7:12


L'écureuil!!!!!

Madame l’Écureuil, avec son audace

Et ses espiègleries,

S'aventure sur un terrain résidentiel.

Ce qu’elle n’a pas vu, c’est Maître Matou

Qui part aussitôt à sa poursuite.

Oh là là! Elle doit prendre ses pattes à son cou

Et se trouver un endroit pour se mettre à l’abri.

Voilà un petit bouleau qu’elle s’empresse à grimper

A l’abri …mais toujours prisonnière de ce félin

Qui la surveille avec attention.

Même par moments, il semble dormir…

Détrompez-vous! Il guette d’un œil!!!



Madame l’Écureuil tente un dialogue

Afin de distraire le chat pour échapper

À sa vigilance :

« Dis! Beau minou, je vois bien

Que tu es le plus chatoyant.

J’en ai jamais vu d’autres aussi joli que toi!

Pourquoi tu ne me laisserais pas partir?

Il y a déjà une heure que tu m’épies…

Tu dois être fatigué, exténué.

Je te promets que plus jamais,

Je ne reviendrai t’importuner.

Je vois bien que c’est ton territoire »

Pleurniche-t-elle.



Le gentil félin reste sourd à ses supplications.

Il est persuadé que l’Écureuil

N’a d’autre issue que redescendre

Comme il était monté

Car il n’a rien d’autre à proximité

Auquel il peut prendre la fuite.



Tout à coup Monsieur l’Écureuil

Vient à la rescousse de sa compagne.

Il fait diversion en se promenant sur la clôture

Pour attirer Maître Matou.

Celui-ci se fait prendre au jeu

Et les deux écureuils s’en vont sagement

Un derrière l’autre en savourant leur victoire


Revenir en haut Aller en bas
ANGEL ELEMIAH
administratrice et fondatrice
administratrice et fondatrice
avatar

Nombre de messages : 7851
Age : 44
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: SUite poeme de Provence   Dim 30 Juil - 18:37


Selon les bureaucrates et technocrates,
les personnes nées dans les années 40, 50 et 60
n'auraient pas dû survivre.

Nos bassinettes n'étaient pas réglementaires
et étaient peinturées de couleurs vives
avec de la peinture contenant du plomb;
Il n'y avait pas de "cran de sécurité"
sur les bouteilles de médicaments,
sur les armoires de cuisines ou les pharmacies.


On roulait à bicyclette sans casque;
En auto, nous, les enfants ne portaient
ni ceinture de sécurité, ni sac gonflable;
Assis dans une boite de camion,
c'était un voyage fantastique.


On buvait l'eau à même le boyau du jardin
et non à la bouteille; et... Horreur,
on mangeait des petits gâteaux,
du pain et du beurre, on buvait de la liqueur
qui contenait du vrai sucre;

Néanmoins, on ne parlait pas d'obésité.....
car on jouait dehors;
On partageait la bouteille de liqueur avec 4 amis...
Personne n'en est mort.

On passait des heures à construire des voitures boîte de savon.
En descendant la côte, on avait oublié de mettre des freins.


On quittait la maison le matin pour jouer à l'extérieur.
Il fallait revenir avant la noirceur.
Personne ne pouvait nous rejoindre...
Pas de téléphones cellulaires ni de paget;
Pas de Playstation, de Nintendo, de X-BOX,
de télévision par câble, de vidéo, d'ordinateurs,
mais uniquement des amis.

On jouait au ballon chasseur et au drapeau;
on grimpait aux arbres, on se coupait, saignait... se brisait les os
et les dents mais sans aucune poursuite judiciaire
car cela était des accidents.
Personne n'était coupable sauf NOUS.

Les équipes avaient des camps d'entraînement
et ce n'est pas tout le monde qui était choisi.
Ceux qui ne l'étaient pas devaient vivre avec la déception.

Certains étudiants n'étaient pas aussi intelligents
que les autres et devaient doubler leur année.
Les notes n'étaient pas " normalisées".

Nous étions responsables de nos actions et de leurs conséquences.

Nos parents étaient du coté de la loi et de l'autorité.
Cependant, cette génération a fait des fonceurs,
des innovateurs, des inventeurs.

Nous avions la liberté, le droit à l'échec,
le succès et la responsabilité et nous avons appris à les assumer.

Si vous faites partie de ce groupe...

FÉLICIATIONS
:bravo: :bravo:


_________________

















Bonjour mes ami(e)s tous ceux qui veulent une signature de NOEL ,Laissez votre nom ici


http://loulouange.centerblog.net/
http://creationangelelemiah.graphforum.com/index.htm
http://angelelemiah.superforum.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://loulouange.centerblog.net
ANGEL ELEMIAH
administratrice et fondatrice
administratrice et fondatrice
avatar

Nombre de messages : 7851
Age : 44
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: IL EST !!!!!P   Dim 30 Juil - 18:44


Âme ! être, c'est aimer...
Âme ! être, c'est aimer.


C'est l'être extrême.

Dieu, c'est le jour sans borne et sans fin qui dit : j'aime.
Lui, l'incommensurable, il n'a point de compas;
Il ne se venge pas, il ne pardonne pas;
Son baiser éternel ignore la morsure;
Et quand on dit : justice, on suppose mesure.
Il n'est point juste ; il est. Qui n'est que juste est peu.
La justice, c'est vous, humanité ; mais Dieu
Est la bonté. Dieu, branche où tout oiseau se pose !
Dieu, c'est la flamme aimante au fond de toute chose.
Oh ! tous sont appelés et tous seront élus.
Père, il songe au méchant pour l'aimer un peu plus.
Vivants, Dieu, pénétrant en vous, chasse le vice.
L'infini qui dans l'homme entre, devient justice,
La justice n'étant que le rapport secret
De ce que l'homme fait à ce que Dieu ferait.
Bonté, c'est la lueur qui dore tous les faîtes;
Et, pour parler toujours, hommes, comme vous faites,
Vous qui ne pouvez voir que la forme et le lieu,
Justice est le profil de la face de Dieu.
Vous voyez un côté, vous ne voyez pas l'autre.
Le bon, c'est le martyr ; le juste n'est qu'apôtre;
Et votre infirmité, c'est que votre raison
De l'horizon humain conclut l'autre horizon.
Limités, vous prenez Dieu pour l'autre hémisphère.
Mais lui, l'être absolu, qu'est-ce qu'il pourrait faire
D'un rapport ? L'innombrable est-il fait pour chiffrer ?
Non, tout dans sa bonté calme vient s'engouffrer.
On ne sait où l'on vole, on ne sait où l'on tombe,
On nomme cela mort, néant, ténèbres, tombe,
Et, sage, fou, riant, pleurant, tremblant, moqueur,
On s'abîme éperdu dans cet immense coeur !
Dans cet azur sans fond la clémence étoilée
Elle-même s'efface, étant d'ombre mêlée !
L'être pardonné garde un souvenir secret,
Et n'ose aller trop haut ; le pardon semblerait
Reproche à la prière, et Dieu veut qu'elle approche;
N'étant jamais tristesse, il n'est jamais reproche,
Enfants. Et maintenant, croyez si vous voulez !

Source : Victor Hugo. Recueil : Dieu

:f2: :c1: :f2:



_________________

















Bonjour mes ami(e)s tous ceux qui veulent une signature de NOEL ,Laissez votre nom ici


http://loulouange.centerblog.net/
http://creationangelelemiah.graphforum.com/index.htm
http://angelelemiah.superforum.fr/


Dernière édition par le Lun 18 Déc - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://loulouange.centerblog.net
ANGEL ELEMIAH
administratrice et fondatrice
administratrice et fondatrice
avatar

Nombre de messages : 7851
Age : 44
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Bel été !!PROVENCE   Dim 30 Juil - 18:47


Au jardin, assoiffée, la capucine bâille.
Dans le cœur d’une rose une abeille s’endort.
A la claire fontaine un geai s’abreuve encor.
La glycine est au bleu sur la vieille muraille.

Dans le ciel du mois d’août il n’est pas un nuage.
Le bourg fait le gros dos et lézarde au soleil.
Calme, à peine ridée, l’Indre aux reflets vermeils
Dans la fraîcheur du lit berce ses fleurs sauvages.

Phébus darde ses feux sur les bois et les champs.
Les maisons de la rive ont fermé leurs volets.
L’arbre ne frémit plus, la colombe se tait.
Ils ne s’animeront qu’à l’heure du couchant.

La plage a déployé ses rouges parasols.
L’enfant s’est endormi sur son livre d’images,
Alors que resplendit, là-bas, près du rivage,
L’éclatante blondeur d’un champ de tournesols.

Heureux jours de l’été
Sous le ciel de Touraine.
Jours de beauté sereine
Et de félicité.

Renée Jeanne Mignard

:f5o: :f6o: :f5o:



_________________

















Bonjour mes ami(e)s tous ceux qui veulent une signature de NOEL ,Laissez votre nom ici


http://loulouange.centerblog.net/
http://creationangelelemiah.graphforum.com/index.htm
http://angelelemiah.superforum.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://loulouange.centerblog.net
ANGEL ELEMIAH
administratrice et fondatrice
administratrice et fondatrice
avatar

Nombre de messages : 7851
Age : 44
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: LA VIE !!!   Dim 30 Juil - 18:58



Je voudrais te tenir dans mes mains et te personnifier
Mais qui serais-tu ? À mes yeux, sans doute une femme
Au visage d’ange, aux cheveux blonds au corps sculpté
Dans tes mains, je chercherai de ce monde, les trames.

Parfois, c’est la mort qui rode en personnage morbide
Comment te décrirais-je? Hideuse? Aux cheveux noirs
Aux yeux froids et tristes, avec le teint devenu livide
A la main crochue, tentant de tuer le dernier espoir.

En réalité, n’es-tu pas les deux ?compagnes et rivales
Dans une main dorée, recevant le tout premier souffle
Et dans l’autre, extirpant le dernier et pauvre râle
Quand le corps, usé prêt à partir, lentement s’essouffle.

Pourtant, tu accompagnes chaque être par ta présence
Invisible et visible, te laissant ressentir dans le corps
Mais qui donc, se rend compte, si ce n’est à l’absence
Quand enfin ou presque trop vite, s’élève l’ultime décor.

Ce soir, je t’accueille doublement pour la journée vécue
Celle donnée par Dieu, pour partager son unique Amour
Je jonglerai chaque jour dans cette dualité certes, prévue
Ainsi tu es, tu as été, tu resteras la vie, toi pour toujours.

Michèle R.De Guise



_________________

















Bonjour mes ami(e)s tous ceux qui veulent une signature de NOEL ,Laissez votre nom ici


http://loulouange.centerblog.net/
http://creationangelelemiah.graphforum.com/index.htm
http://angelelemiah.superforum.fr/


Dernière édition par le Lun 18 Déc - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://loulouange.centerblog.net
Elemiah
Invité



MessageSujet: reflexion !!!!   Jeu 3 Aoû - 17:32



Savoir ETRE par soi-même est le plus grand bonheur sans devoir prouver sa capacité d'être à travers l'obtention des choses matérielles ou intellectuelles ou encore d'être reconnu.


L'enfant venant au monde n'existe pas tant qu'il ne prouve pas sa capacité existentielle dans les choses, alors qu'il EST déjà, cela nous ne lui apprenons pas mais nous le lui enlevons...Le véritable ECHANGE ne possède pas d'aspect de contrainte mais est comme le soleil qui par ses rayons donne la vie.


Le but le plus noble et le plus beau est dans la recherche de la vérité et la simplicité, si même et surtout si celle-ci nous fait mal, car en réalité elle nous libère, mais personne ne peut l'imposer à d'autres chacun ayant son chemin dans cette découverte.


Le brillant n'est capable de rendre la lumière que lorsque toutes ses faces sont polies. Les expériences humaines elles aussi ne peuvent rendre cette lumière que dans leurs unités réalisées.


Que vous soyez croyant ou non, peu importe, si vous êtes croyant croyez-vous que Dieu se coupe en rondelle ?


Bien des papiers jaunis, manipulés... par les multiples pouvoirs (bien malades aussi) nous entraînent dans des polémiques sans fin... chacun y cherchant Sa raison d'Être, comme cela est puéril et paralysant en face de Nos réalités d'aujourd'hui et de voir ce bilan !

Nos propres idées nous paralysent comme nos préjugés et notre manque de tolérance qui ne sont que la source de nos guerres dans nos nations, dans nos familles, dans nos couples !

Nous sommes encore des enfants ! incapables d'admettre nos différences qui pourtant sont le sel de la vie et permettent d'élargir considérablement nos réalisations ainsi que nos consciences.

La crise d'individualité (d'une nation ou d'un individu) est aussi obligatoire pour l'accès à la véritable maturité, l'acceptation de celle-ci en marque progressivement la délivrance.

A partir du moment ou la notion de "devoir" qui n'est pas encore "liberté", disparaît, le chemin d'Intégration à notre conscience devient naturel et ne pèse plus, ce qui est acquis ne demande plus d'effort...


Nos soumissions à nos passions est la marque de notre absence de liberté, ne pas confondre avec l'amour INCONDITIONNEL ou détriment même de soi qui est lui-aussi un aboutissement.


Nous avons beau prêcher l'Amour, si nous ne prêchons pas en même temps la vérité et la justice, notre expression d'Amour est hypocrite.


L'acceptation de soi dans nos qualités comme dans nos défauts est essentielle pour notre propre unification, vivre dans nos culpabilités est une grave erreur, car il faut aussi admettre que nos défauts sont aussi la possibilité d'en retirer la pure qualité et cela ne marche pas sans mal.


L'athée agissant avec sa conscience possède bien plus de mérite que le croyant craintif et soumis à sa propre conservation.


Si nous cherchons réellement la vérité nous devons également apprendre à être vrai nous-même en toutes circonstances, et non pas dans des théories, ni des politesses de bonne éducation hypocrite, appelée également diplomatie.


La vérité n'est pas une construction, mais une recherche en dehors de nos propres personnalités, alors seulement elle s'approchera progressivement de nous, mais il faut aussi en payer le prix, au début les éclatements, les pertes seront inévitables, car nos attaches à nos illusions sont tenaces, mais notre milieu changera aussi, le bénéfice du futur en est infini..


Comme l'aimant attire le fer, la vérité appelle la vérité.


L'histoire de notre planète aurait été bien différente si l'homme avait eu plus de dignité, car en fait très peu de choses à la base suffisent à en modifier complètement le futur.


Dans une société, au fur et a mesure que l'homme perd de sa capacité de choix et de liberté, au plus vite elle annonce sa propre destruction.


Très peu de gens pensent en réalité par eux-mêmes, surtout dans le gavage de l'intellectualité ou malheureusement le cœur n'existe plus.


Réapprendre à redevenir soi-même, AUTHENTIQUE, est une des choses les plus oubliées et qui n'est pas enseignée.


Cette petite loi naturelle, de la plus haute importance réside simplement dans "L'ECHANGE" harmonieux.


La vérité bonne ou mauvaise, mais reconnue par chacun fait disparaître la dualité.


La loi du plus fort est infantile, elle cache les craintes et les frustrations de ce monde.





Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
Invité



MessageSujet: rencontre toi et moi   Jeu 3 Aoû - 18:08



Rencontre de toi et moi.



Je vous ai rencontrée, un soir de fête, quelque part, rue de l’amour.

Témoin de nos yeux, les murs de la rue de l’amour réverbèrent nos pas.

Pas de passants pressés de se connaître, pas lents des amoureux en ballades

Nous étions deux auréolés de lune, ce soir là, de notre rencontre.



Je vous ai invitée dans ma vie, vous me laissiez goûter la vôtre,

mon amie solitude s’enfuit déjà vers d'autres conquêtes.

Votre parfum se détachait de vos lèvres et se glissait sur les miennes

Au lendemain, vous étiez là, à mes cotés, endormie.



Je pris tout le loisir de vous regarder, belle, peau de dune,

les yeux clos, le souffle lent, je découvrais votre corps du bout des doigts

du bout des lèvres, du bout du cœur.

Vous me plaisiez, déjà je voulais vous aimer …vous.



Vous, vos yeux si joyeux, yeux de clown, yeux de vie ;

yeux de clown au-delà des rires, yeux de crainte.

Sans en dire plus, les larmes se firent complices du rire,

Sans en dire plus, les larmes je les aimais aussi.



Belle, fardée de silence douloureux,

élégante enrubannée du passé, maquillée du présent

vous me plaisez puisque c’est vous, que j’ai rencontrée

un soir de fête, quelque part rue de l’amour.

Michel Simon
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
Invité



MessageSujet: avance!!!!!!   Jeu 3 Aoû - 18:13

.


Avance au large
Toi qui as des mains, tends-les.
Toi qui as un coeur, partage-le.
Toi qui es couché, relève toi.
Toi qui es seul, rejoins les autres.
Toi qui es fatigué, repose-toi.
Toi qui pleures, reprends courage.
Toi qui es écrasé, crie-le.
Toi qui es exclu, refuse-le.
Toi qui es balayé par le vent des hommes, accroche-toi.
Toi qui es perdu au milieu d'une guerre, donne ton amour.
Toi qui as besoin d'amitié, propose-la.
Toi qui fermes les yeux, ouvre-les.
Toi qui ne fais que subir, bats-toi.
Toi qui es replié sur toi, avance au large.
Toi qui es anéantie, reprends vie.
Toi qui n'en peux plus, accepte un sourire.
Toi qui as de la force, mets-la à disposition.
Vous qui êtes accablés, redressez-vous.
Vous qui recherchez l'espérance, ne désespérez pas.
Vous qui êtes paralysés par la peur, avancez.
Vous qui n'êtes pas écoutés, hurlez.
Vous qui êtes enchaînés, déchaînez-vous

Revenir en haut Aller en bas
elemiah
Invité



MessageSujet: j'aimerais tant!!!!!   Jeu 3 Aoû - 18:25



J'aimerais tant trouvé des mots pour le dire
..

La vie ne s'est pas montrée facile

pour toi ces temps derniers

et il arrive parfois que même les amis

sont à court de mots pour se réconforter..

...

Je ne prétends pas deviner

tes sentiments intérieurs,

mais je sais bien

que l'inconnu inspire de la peur

et il arrive qu'on se retrouve parfois seul

devant nos craintes

...

Je suis là et quand bien même

de temps à autre, je bute sur les mots

je voudrais t'assurer que tout ira pour le mieux.

je compatis à ta douleur et,

je serais prête à faire n'importe quoi

pour apaiser ta souffrance

...

La vie a sa manière de nous réserver des obstacles.

Ceux-ci nous désarment

et bien que je me sente impuissante

à améliorer ta situation

je partage tes sentiments.

...

Je reconnais n'avoir aucun pouvoir

sur le cours des évènements

mais je suis à ton écoute

je te tends la main

et je t'offre ma force en cette période difficile.

...

Les mots ne sont sans doute pas

toujours là pour le dire, mais le coeur y est toujours


Revenir en haut Aller en bas
ANGEL ELEMIAH
administratrice et fondatrice
administratrice et fondatrice
avatar

Nombre de messages : 7851
Age : 44
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: MURMURE   Lun 14 Aoû - 17:53


:2203: :2203: :2203: :2203:



Un jour, quelqu'un murmura:

"Seigneur, parle-moi"...

Et un oiseau chanta.

Mais l'homme ne l'entendit pas...


Alors, l'homme cria:

"Seigneur, parle-moi"...

Et le tonnerre roula dans le ciel.

Mais l'homme n'écouta pas...


L'homme regarda autour de lui et dit:

"Seigneur, laisse-moi te voir"...

Et une étoile scintilla dans le ciel.

Mais il ne vit rien...


L'homme s'écria encore:

"Seigneur, montre-moi un miracle"...

Et un enfant est né.

Mais l'homme ne le remarqua pas plus...


L'homme cria désespérément .

"Touche-moi, Seigneur,

laisse-moi voir que tu es là"...

A ces mots, Dieu le rejoignit

et le toucha.

Mais l'homme écarta le papillon,

et s'en alla...



L'homme cria une fois de plus:

"Mais, Seigneur, j'ai besoin de toi"...

Et un courriel sympathique lui arriva.

Mais il le supprima,

et continua à travailler et à brailler...

Ceci est pour nous rappeler que Dieu

est toujours près de nous,

dans les petites choses simples

que nous prenons pour acquises,

même à l'âge de la technologie électronique...



Ne ratez pas une bénédiction

parce qu'elle n'est pas enveloppée

de la façon dont vous l'attendiez.

_________________

















Bonjour mes ami(e)s tous ceux qui veulent une signature de NOEL ,Laissez votre nom ici


http://loulouange.centerblog.net/
http://creationangelelemiah.graphforum.com/index.htm
http://angelelemiah.superforum.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://loulouange.centerblog.net
ANGEL ELEMIAH
administratrice et fondatrice
administratrice et fondatrice
avatar

Nombre de messages : 7851
Age : 44
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: je pensais que tu m'aimais   Sam 17 Mai - 5:08



Je croyais l'amour devenu
Insipide,
Incolore,
Inodore,
Et pourtant
Que d'épices,
Que de couleurs,
Que de fragrances,
Seule la passion
Permet de réveiller ces sens
Passion qui de jour en jour
S'installe en moi et envahit mon coeur
Pour chaque jour
D'avantage t'aimer encore
mais c'est un reve

_________________

















Bonjour mes ami(e)s tous ceux qui veulent une signature de NOEL ,Laissez votre nom ici


http://loulouange.centerblog.net/
http://creationangelelemiah.graphforum.com/index.htm
http://angelelemiah.superforum.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://loulouange.centerblog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: je pensais que tu m'aimais   

Revenir en haut Aller en bas
 
je pensais que tu m'aimais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne pensais pas
» Tu vois au début je t'aimais pas beaucoup. Mais là plus le temps passe moins je peux te saquer ~ Hansel
» Les films qui sortent
» Hommage à Coluche
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue Chez ELemiah :: Le coin lecture :: POEME-
Sauter vers: